Varroa destructor

Le varroa est un acarien parasite de l'abeille adulte mais aussi des larves et des nymphes. Il est venant de l'Asie du Sud-Est, où il vit aux dépens d'une espèce d'abeilles qui résiste à ses attaques, au contraire de l'abeille domestique européenne Apis mellifera.



Catégories :

Acari - Nuisance apicole - Apiculture - Espèce invasive

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Varroa destructor est un acarien parasite externe hématophage des abeilles.... Un film particulièrement explicatif du développement de Varroa et de l'abeille est ... -Le mâle Varroa va s'accoupler avec ses sœurs dans la cellule sous l'opercule.... (source : apivet)
  • l- abeille -du-florival hébergé par over-blog. com Abeilles, Apiculture.... La lutte contre le varroa destructor est essentiel au niveau de nos... Le fait de non traiter ou de mal traiter est source de pertes importantes, de maladies.... (source : l-abeille-du-florival.over-blog)
  • Varroa destructor est originaire d'Asie Orientale où il vit en relation... En effet, chez cette abeille, il n'infeste que le couvain de mâle et le ... (source : apisite.online)

Le varroa (Varroa destructor) est un acarien parasite de l'abeille adulte mais aussi des larves et des nymphes. Il est venant de l'Asie du Sud-Est , où il vit aux dépens d'une espèce d'abeilles qui résiste à ses attaques, au contraire de l'abeille domestique européenne Apis mellifera. Ce parasite provoque des pertes économiques importantes en apiculture et il est une des causes de la diminution du nombre d'abeilles.

Origine

Importé d'Asie par mégarde dans les années 50, il a envahi l'Europe entière. Cet acarien vit en équilibre avec son hôte d'origine, l'abeille Apis cerana qui se trouve en particulier dans le sud-est de l'Asie. En 1952, dans l'est de la Russie, on a observé un changement d'hôte : Varroa a quitté Apis cerana pour s'installer chez l'Abeille domestique Apis mellifera. Il a été découvert en France en 1982.

Le commerce et l'échange d'abeilles aidant, les acariens se sont propagés presque sur la totalité de la planète. Seules la Nouvelle-Zélande et l'Australie, de même que certaines régions d'Afrique centrale sont toujours épargnées par la varroase.

Morphologie

Le varroa est comparable à un petit crabe aplati, de couleur rouge, mesurant de 1 à 1, 8 mm de long sur 1, 5 à 2 mm de large. Les pattes sont courtes, le corps est recouvert de nombreuses soies.

Cycle de vie

La femelle varroa pond ses œufs dans une cellule occupée par une larve d'abeille. Les œufs qui ont été fertilisés par le mâle varroa deviendront des femelles alors que les œufs non fertilisés produiront des mâles. Les larves se nourrissent de la nourriture apporté à la larve d'abeille. Les femelles atteignent l'âge adulte en 7 à 9 jours. Elles pourront ensuite attaquer l'abeille et se nourrir de son hémolymphe. Les mâles atteignent l'âge adulte en 5 à 7 jours, mais ceux-ci ne peuvent se nourrir de l'hémolymphe de l'abeille et dépendent par conséquent complètement de la nourriture de l'abeille. Avant que l'abeille ne sorte de la cellule, les mâles varroa doivent féconder les femelles. Les mâles meurent ensuite par manque de nourriture. Par contre, les femelles survivent et se déplacent dans la ruche en s'accrochant aux abeilles ainsi qu'aux faux-bourdons. Le varroa peut ensuite être aisément transporté par les abeilles d'une colonie à l'autre.

Reproduction

Le mode de reproduction du varroa est intéressant et complexe. Il passe par des alternances des deux sexes qui, un en l'absence de l'autre, essentiellement chez le mâle, mutent pour permettre la perpétuation de l'espèce.

Abeilles noires sortant massivement de la ruche après traitement avec de l'Apiguard.

Se débarrasser du varroa

On ne connaît pas, à l'heure actuelle, de molécule (acide formique, Apistan, Amitraze "Tactik", Bayvarol - à base de pyréthrinoïdes, etc. ) servant à s'en dépêtrer ; mais on utilise avec plus ou moins de succès des moyens mécaniques, ou des essences de plantes (huile principale de lavande, par exemple). Le traitement avec de l'Apiguard, utilisant des huiles principales de thym, est assez efficace, mais ne parvient pas non plus à éradiquer le varroa. Des colonies entières ont été décimées par ce parasite.

Procédé du lange à la vaseline + huile principale de lavande

On étale en fond de ruche sous une grille à la maille suffisamment fine pour ne pas laisser passer les abeilles, un tissu imbibé de vaseline, qui captera les parasites qui tombent des rayons et des abeilles. On change le tissu à mesure. Efficacité assez faible ; sert en particulier de moyen de mesure d'infection de la colonie.

On peut ajouter quelques gouttes d'essence de lavande dans un nourrisseur où les abeilles viendront puiser à discrétion.

Références

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Varroa_destructor.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 03/05/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu